la raison du comptoir est toujours ...


Un journal qui ne vise que l’acquiescement, défie et se défie de toute analyse ; le micro-trottoir est sa vérité ; c’est fascinant, c’est tous les jours, c’est Le Parisien.
Qu’attendent-ils en titrant à chaque veille de vacances : "les Français sont fatigués" ? (variante pour la Toussaint : "enfin les vacances ! " un bon titre ne se sépare jamais de son point d’exclamation).
Ils attendent que le plus grand nombre s’exclame au comptoir : "c’est ben vrai ça"
Qu’importe l’investigation puisque chaque matin nous avons le journalisme de la Mère Denis.

texte et image (sauf si mention) : Pierre C. - 14 avril 2008




[RSS] |s’enrager - disséquer est une vengeance|

3 août 2011 // le monde comme armoire Ikea
7 janvier 2010 // le flux c’est la vie
23 juin 2009 // jugement
4 novembre 2008 // comment II
4 novembre 2008 // comment
26 octobre 2008 // hiérarchie des mickeys
26 octobre 2008 // le prix unique c’est le soviet plus le corporatisme
25 octobre 2008 // bouche
14 avril 2008 // la raison du comptoir est toujours ...